Chavirer

LOLA LAFON

19 Août, 2020


Entre corps érotisé et corps souffrant, magie de la scène et coulisses des douleurs, Chavirer raconte l’histoire de Cléo, jeune collégienne rêvant de devenir danseuse, tour à tour sexuellement piégée par une pseudo Fondation de la vocation, puis complice de ses stratégies de “recrutement”. Trente ans plus tard, alors qu’elle-même a fait carrière – des plateaux et coulisses de Champs-Elysées à la scène d’une prestigieuse “revue” parisienne – l’affaire ressurgit. Sous le signe des impossibles pardons, le personnage de Cléo se diffracte et se recompose à l’envi, au fil des époques et des évocations de celles et ceux qui l’ont côtoyée, aimée, déçue ou rejetée.

1984. Cléo a treize ans et vit en banlieue parisienne dans un milieu modeste. Un jour, à la sortie de son cours de danse, elle est abordée par une belle femme, très élégante, qui lui propose de concourir pour une bourse délivrée par une certaine Fondation Galatée soucieuse de venir en aide à des jeunes filles qui ont un rêve d’avenir et voudraient le réaliser. Celui de Cléo est de devenir danseuse de modern jazz. Un piège, sexuel, se referme alors sur elle, dans lequel elle va entraîner d’autres jeunes filles du collège. 2019. Le fichier de la Fondation Galatée, retrouvé sur le Net, donne lieu à un appel à témoins : la police recherche les victimes de cette pseudo bourse qui a fourni des adolescentes à des hommes d’influence, au prétexte de les aider financièrement. Désormais âgée de quarante-huit ans, Cléo qui, entre temps, a fait une belle carrière de danseuse – entre autres, sur les plateaux télévisés de Drucker dans les années 1990 – comprend que le passé est venu la chercher et qu’il lui faut affronter le spectre qui la hante : si elle a bien été une victime, elle n’en est pas moins coupable d’avoir persuadé certaines de ses camarades de collège de se présenter à la Fondation. À travers le regard de ceux qui l’ont connue, un copain de lycée, une amante ou son habilleuse, tous les âges et tous les états de Cléo se succèdent. Certains connaissent son histoire, d’autres n’en ont aucune idée. Mais tous se revisitent au miroir de Cléo qui les reflète, eux et leurs diverses lâchetés ordinaires.

Présentation vidéo par Yann Nicol cliquez ici

Ci-dessous vidéo interview de Lola Lafon par Yann Nicol


À propos de l'auteur.rice

© Lynn S. K.

Écrivain et musicienne, issue d’une famille aux origines franco-russo-polonaises, élevée à Sofia, Bucarest et Paris, Lola Lafon est l’auteur de trois romans publiés chez Flammarion désormais disponibles en Babel. En 2014, Actes Sud publie La petite communiste qui ne souriait jamais qui reçoit un accueil enthousiaste, obtient de nombreux prix et est traduit en plus de dix langues puis, en 2017, Mercy, Mary, Patty. Toutes les publications de l’auteur ont fait l’objet de concerts-lectures. Dans le domaine musical, Lola Lafon compte deux albums à son actif : Grandir à l’envers de rien (Label Bleu / Harmonia Mundi, 2006) et Une vie de voleuse (Harmonia Mundi, 2011).

 

 

 

 

 

Informations complémentaires

Dimensions 11.5 × 21.5 cm
Édition

Rayon / Collection

Prix prévisionnel

19 €

Nombre de pages

256

ISBN

978-2-330-13934-6