J’attends toujours le printemps. Lettres à Maurice Baquet

Robert DOISNEAU

02 Sep, 2020


Vingt-cinq lettres pleines d’esprit, écrites dans les années 1960, par un Doisneau dont elles fixent l’image au quotidien, côté vie et côté métier, restituant la voix si singulière d’un homme de talent qui jamais ne perdit sa fantaisie. À lire ces pages savoureuses que Robert Doisneau (1912-1994) adresse à Maurice Baquet (1911-2005), célèbre violoncelliste et acteur français, à voir les réjouissantes photos qu’il fit de lui, on comprend que ces deux-là s’étaient juré de ne pas se prendre au sérieux, et qu’ils tinrent parole. Ce livre est donc une histoire d’amitié en même temps qu’un hommage. Pour saluer l’artiste. Les artistes.

“Il y aurait quelque indiscrétion à dévoiler ces lettres si elles ne reflétaient comme jamais, et à jamais, le travail au jour le jour du photographe, cette empoignade quotidienne avec ses sujets, ses voyages obligés, ses difficultés, ses bonheurs, son humour, l’impertinent regard qu’il portait sur la vie.

À lire ces pages savoureuses que Robert Doisneau adresse à Maurice Baquet, à voir les réjouissantes photos qu’il fit de lui, on comprend que ces deux-là s’étaient juré de ne pas se prendre au sérieux, et qu’ils tinrent parole.

Ce livre est donc un hommage à l’artiste, aux artistes qu’ils furent. Ainsi qu’une fantastique et fantasque histoire d’amitié.”

La presse en parle


“Des correspondances simples et spontanées, écrites à un ami pour lui raconter ses déplacements, ses voyages, ce que l’on fait, ce qu’on l’on voit… (…) Le style est plaisant, naturel, émaillé de petites formules sympathiques et humoristiques. (…) On ne s’ennuie pas un instant en lisant ces correspondances écrites dans les années soixante. Rien de surprenant à cela : elles sont originales comme les photographies de cet artiste de génie.”

Babelio


À propos de l'auteur.rice

Né en 1912, mort en 1994, Robert Doisneau aura vu défiler le xxe siècle devant son objectif. Grand photographe humaniste, il a longtemps témoigné du Paris d’après-guerre, et illustré la vie des classes populaires et ouvrières françaises par des œuvres en noir et blanc connues dans le monde entier.

Maurice Baquet (1911-2005), tour à tour alpiniste, acteur, violoncelliste, chanteur d’opérette et humoriste, fut lui aussi une personnalité marquante de son époque, et un ami privilégié de Doisneau.

 

Informations complémentaires

Édition

Prix prévisionnel

Rayon / Collection

ISBN