Kanaky. Sur les traces d’Alphonse Dianou

Joseph ANDRAS

19 Août, 2020


En avril-mai 1988, l’affaire de la prise d’otages de la grotte d’Ouvéa, en Nouvelle-Calédonie, s’est soldée par une intervention militaire et un bilan de 21 morts, dont 19 Kanaks. Parmi eux, Alphonse Dianou, vingt-huit ans, meneur charismatique du FLNKS. Parti enquêter sur ce personnage complexe, Joseph Andras a rencontré, sur un atoll du bout du monde, des citoyens français dont beaucoup rêvent d’indépendance.

En avril-mai 1988, l’affaire de la prise d’otages de la grotte d’Ouvéa, en Nouvelle-Calédonie, menée par un groupe d’indépendantistes, s’est soldée par une intervention militaire et un bilan de vingt et un morts, dont dix-neuf Kanak. Parmi eux, Alphonse Dianou, vingt-huit ans, musicien, ancien séminariste se destinant à la prêtrise, admirateur de Gandhi et militant charismatique du flnks (Front de libération nationale kanak et socialiste).

Terroriste ou martyr ? Français ou “barbare” kanak ? Pacifiste ou assassin ? Chrétien ou communiste ? Parti enquêter sur ce personnage complexe, figure des luttes anticolonialistes du xxe siècle, Joseph Andras écrit le journal d’un voyage dans un archipel méconnu et délaissé, un récit de rencontres et d’échanges, et une reconstitution documentée d’un épisode sanglant de l’histoire récente.

Dans un style à la fois tranchant et lyrique, avec un engagement ardent, une curiosité patiente et attentive, il livre une réflexion sur les vestiges de l’empire français et ses mémoires occultées.

La presse en parle


“Chercher le point de bascule, quand la personne que l’on croyait connaître devient quelqu’un d’autre. Telle est l’obsession au cœur du récit tortueux de Joseph Andras. (…) Volontiers lyrique quand il décrit la cosmogonie traditionnelle, pleure avec ceux qu’il écoute ou fait revivre la grande révolte de 1878, Joseph Andras se montre aussi extrêmement précis sur les faits et les propos rapportés.”

Gladys Marivat, Le Monde des livres


À propos de l'auteur.rice

Né en 1984, Joseph Andras est également l’auteur chez Actes Sud du roman De nos frères blessés (2016 ; Babel no 1561) et du long poème S’il ne restait qu’un chien (livre-CD avec D’ de Kabal, 2017).

Informations complémentaires

Édition

Prix prévisionnel

Rayon / Collection

ISBN

978-2-330-10931-8