La surexplication du monde

Pierre Lieutaghi

02 Sep, 2020


(couverture provisoire)

Un aide-mémoire pour les Temps d’après

Aujourd’hui, qui pourrait encore ignorer que notre monde traverse une crise écologique et sociale d’une ampleur inégalée ? Les faits sont bien connus et expliqués jusqu’à l’excès, et pourtant nous manquons cruellement de jalons pour l’affronter et repenser notre usage du monde. Pierre Lieutaghi ne dresse pas un énième état des lieux, il ne propose pas non plus de solutions magiques. Privilégiant les sources accessibles à tous, il partage, aussi simplement que possible, des idées parfois complexes et, ce faisant, invite chacun à approfondir sa propre réflexion. Il a retenu sept fils thématiques en rapport avec l’appréhension de la réalité et les diverses manipulations dont elle est l’objet : le brouillage créé par la surexplication du monde ; l’intelligence artificielle comme parodie d’humanité ; les origines de l’univers, entre science et nouveaux mythes ; l’obsession contemporaine pour la propreté, qui masque pollutions et encrassement ; l’idée de “nature” – vérités, projections et duperies ; le réchauffement climatique, expression de la fièvre consommatrice de toute notre planète ; et enfin l’état de la confiance au début du xxie siècle. Chacun de ces thèmes est illustré par des “leçons de choses” qui apportent des éclairages inédits sur des sujets aussi variés que la perception du corps dans la médecine contemporaine, notre “rage d’images”, le retour du loup, l’évolution de notre relation à la nourriture ou encore les pandémies. Interrogeant sans relâche le réel, parfois en philosophe, parfois en conteur, toujours en humain libre et jamais résigné, Pierre Lieutaghi nous offre un viatique pour explorer et partager de nouveaux territoires d’idées. Au cœur de ceux-ci, il place la dynamique de la confiance, une force discrète et pourtant seule capable de contrecarrer la défaite annoncée, de fédérer les humains et de précéder leurs métamorphoses.

Sortir du mouvement perpétuel suppose de l’appréhender dans sa banalité meurtrière, de reconnaître qu’on ne veut plus de ça. Personne, au niveau individuel, n’est capable d’influer de façon visible sur le cours du monde. Avoir confiance en l’énergie de confiance accompagne et soutient les gestes de partage bénéfiques en eux-mêmes comme dans ce qu’ils transforment, prépare au vécu tranquille de ce qui, dans la soumission consommatrice, se ressent comme manque ou défaite. La confiance est ce que chacun peut engager de plus immédiatement sûr dans l’acte de changement.” Pierre Lieutaghi


À propos de l'auteur.rice

Pierre Lieutaghi, ethnobotaniste, écrivain, vit en haute Provence. Il a publié chez Actes Sud, entre autres titres, Le Livre des bonnes herbes (1996), Le Livre des arbres, arbustes et arbrisseaux (2004) et Une ethnobotanique méditerranéenne (2017) ainsi qu’un roman, Elio (2014).

Informations complémentaires

Édition

Rayon / Collection

Nombre de pages

368

Prix prévisionnel

ISBN

978-2-330-13865-3