Le maître et Marguerite

MIKHAÏL BOULGAKOV

16 Sep, 2020


 Traduit du russe par André Markowicz et Françoise Morvan 

Moscou, années 1930, le stalinisme est tout puissant, l’austérité ronge la vie et les âmes, les artistes sont devenus serviles et l’athéisme est proclamé par l’État. C’est dans ce contexte que le diable décide d’apparaître et de semer la pagaille, bouleversant les notions de bien, de mal, de vrai, de faux, jusqu’à rendre fous ceux qu’il croise. 

Chef-d’œuvre de la littérature russe, livre culte à travers le monde, Le Maître et Marguerite dénonce dans un rire féroce les pouvoirs autoritaires, les veules qui s’en accommodent, les artistes complaisants, l’absence imbécile de doute. 

André Markowicz, qui en retraduisant les œuvres de Fiodor Dostoïevski leur a rendu toute leur force, s’attaque à un monument littéraire et nous restitue sa cruauté première, son souffle romanesque, son universalité. 


À propos de l'auteur.rice

Mikhail Afanassiev Boulgakov né à Kiev la 15 mai 1891, mort à Moscou le 10 mars 1940, est un écrivain et médecin russe. Influencée par celle de Gogol, l’œuvre de Boulgakov est réaliste, satirique et fantastique. Le Maître est Marguerite est son chef-d’œuvre.

Informations complémentaires

Dimensions 15.5 × 22 cm
Édition

Prix prévisionnel

Nombre de pages

500

Rayon / Collection

ISBN

978-2-36084-069-4