Les mauvaises graines

Elodie LLORCA

16 Sep, 2020


L’histoire d’une amitié transgénérationnelle loufoque et poétique.

Cette histoire est une histoire de fleurs.
À 13 ans, Anaé (« fleur majestueuse » en japonais) est une enfant solitaire et très débrouillarde. Il faut dire qu’elle vit seule avec une mère (Cyclamen) toujours absente et une maladie qui la contraint à s’enduire de crème méthodiquement chaque soir. Quand elle rencontre Marguerite, le dialogue sans queue ni tête qui s’instaure entre elles lui plaît immédiatement et leur rendez-vous quotidien sur le banc de la rue des Peupliers devient vite incontournable. Anaé a un projet un peu fou : elle en est certaine, si elle parvient à retrouver l’ancien amoureux de sa mère, leur vie changera. De lui, Anaé ne sait pas grand-chose, excepté qu’il s’appelle Florimond et qu’il vit à Bormes-les Mimosas. Peu importe, Marguerite embarque dans sa folie et elles entreprennent, ensemble, de traverser la France sans un sou en poche. Lys, la policière, Lupin, le chauffeur routier fondu de concours canins… des rencontres profondément humaines jalonneront ce voyage qui verra fleurir, entre ces deux mauvaises graines, une amitié sincère, précieux remède contre la solitude.

Pour son entrée en littérature jeunesse, l’autrice Élodie Llorca nous offre un texte poétique, vif et touchant. Une ode à l’amitié, par-delà les générations et les fêlures qui nous habitent.

Dès 12 ans


À propos de l'auteur.rice

Élodie Llorca est née à Suresnes. Après une Khâgne en Lettres Classiques, elle poursuit son cursus à la Sorbonne et soutient son mémoire en Master 2 sur « La folie-vaudeville ». Parallèlement, elle prend des cours de théâtre et intègre une compagnie de spectacles pour enfants. Une de ses créations, « Polaires », est mise en scène au Plateau 31 en 2002, à Gentilly. Elle se consacre alors définitivement à l’écriture. Elle devient rédactrice sur différents programmes de jeux télévisés et écrit parallèlement des scénarios pour des séries. Son premier roman – La correction sorti en 2016 chez Rivages – est salué par la presse. Il reçoit le Prix Stanislas du premier roman au salon de Nancy (Le Livre sur la Place). Grand bassin, sorti en 2018 chez le même éditeur, a été couronné du Prix Alain Spiess du second roman. Il a été coup de coeur du journal Version Femina et reçoit également un très bon accueil médiatique en France et en Belgique.

Informations complémentaires

Dimensions 14 × 22 cm
Édition

Prix prévisionnel

ISBN

979-10-352-0372-6