L’intimité

ALICE FERNEY

19 Août, 2020


Une libraire féministe, célibataire par conviction, qui a décidé de longue date qu’elle ne serait pas mère ; un père architecte qui cherche une nouvelle compagne ; une enseignante fière de son indépendance qui s’est inscrite sur un site de rencontres. En révélant leurs aspirations, leurs craintes, leurs choix, Alice Ferney orchestre une polyphonie où s’illustrent les différentes manières de former un couple, d’être un parent, de donner (ou non) la vie. À mi-chemin entre dialogue philosophique et comédie de mœurs contemporaine, L’Intimité ausculte une société qui sans cesse repousse les limites de la nature et interroge celles de l’éthique pour satisfaire au bonheur individuel et familial.

Alexandre et Ada Perthuis, tous deux architectes, forment un couple modèle : ils s’aiment et s’apprêtent à accueillir un enfant. À l’heure de partir à la maternité, Ada confie son fils aîné, Nicolas, cinq ans, à leur voisine Sandra Mollière. Célibataire par conviction, Sandra a décidé de longue date qu’elle ne serait pas mère. Libraire, membre actif du groupe féministe Les Hérétiques, elle garde de ce moment décisif avec Nicolas un attachement qui ne se démentira pas envers le jeune garçon et sa famille. Dans les mois qui suivent cette soirée, elle se rapproche d’Alexandre avec lequel elle prend plaisir à discuter, taquine et affûtée dès qu’ils abordent la question des relations homme-femme ou celle de la maternité. Quand Alexandre songe à trouver une nouvelle compagne, il se tourne vers les sites de rencontres et fait ainsi la connaissance d’Alba, enseignante qui l’impressionne par sa beauté lisse et sa volonté de fer… Sandra, Alexandre, Alba – sur ces trois piliers, Alice Ferney construit son roman : en révélant les aspirations, les craintes, les opinions, les hésitations, les choix de ces personnages, elle orchestre une polyphonie où s’illustrent les différentes manières de former un couple, d’être un parent, de donner (ou non) la vie. Après L’Élégance des veuves, La Conversation amoureuse ou encore Cherchez la femme, elle revisite les sujets de la vie conjugale et de la parentalité en prenant en compte les avancées médicales et technologiques contemporaines, qui viennent nourrir sa réflexion romanesque. S’amusant de dialogues philosophiques glissés dans une comédie de mœurs, alternant les points de vue pour déplier toutes les réalités d’un projet ou d’une certitude, elle ausculte magistralement une société qui sans cesse repousse les limites de la nature et interroge celles de l’éthique pour satisfaire au bonheur individuel et familial.

Présentation vidéo par Yann Nicol cliquez ici

Ci-dessous vidéo interview d’Alice Ferney par Yann Nicol


À propos de l'auteur.rice

© Catherine Gugelmann

Toute l’œuvre d’Alice Ferney est disponible chez Actes Sud : Le Ventre de la fée (1993 ; Babel n° 1387), L’Élégance des veuves (1995 ; Babel n° 280), Grâce et dénuement (1997, Prix Culture et bibliothèques pour tous ; Babel n° 439), La Conversation amoureuse (2000 ; Babel n° 567), Dans la guerre (2003 ; Babel n° 714), Les Autres (2006 ; Babel n° 857), Paradis conjugal (Babel n° 990), Passé sous silence (2010 ; Babel n° 1126), Cherchez la femme (2013 ; Babel n° 1276), Le Règne du vivant (2014 ; Babel n° 1427), Les Bourgeois (2017, prix Historia du roman historique ; Babel n° 1662). L’Élégance des veuves a été adapté en 2016 pour le cinéma par Tran Anh Hung sous le titre Éternité (avec Audrey Tautou, Bérénice Béjo, Mélanie Laurent, Jérémie Rénier…).

 

 

 

 

 

 

Informations complémentaires

Dimensions 14.5 × 24 cm
Édition

Rayon / Collection

Prix prévisionnel

Nombre de pages

368

ISBN

978-2-330-13930-8