Sept gingembres

CHRISTOPHE PERRUCHAS

19 Août, 2020


Il s’appelle Antoine S., il a quarante-trois ans. Il est cadre dirigeant d’une agence de publicité et quand il reçoit la visite d’un inspecteur du travail au sujet de la tentative de suicide d’une employée, il se dit que la procédure ne présente pas le moindre risque, que ça va se tasser. Qu’il va faire comme d’habitude: compartimenter, émietter l’information. C’est ce qu’il fait très bien : dresser des écrans entre les situations, comme le gingembre, dans les menus japonais, empêche les saveurs de se mélanger. Et il a beau vivre avec une ombre dans la tête, un angle mort, une zone floue vaguement menaçante, rien, croit-il, ne filtre de ce qu’il faut cacher.Dans le Paris des Ubers et des brunchs, de la bistronomie et des premiers de cordée, ce premier roman de Christophe Perruchas suit comme en caméra embarquée un harceleur rattrapé par la vague #metoo. Tel un sismographe, une succession d’instantanés dessine la trajectoire d’un homme qui se fracasse sur la fin d’un monde.


À propos de l'auteur.rice

Christophe Perruchas est né en 1972 à Nantes. Directeur de création, il a travaillé dans quelques grandes agences de publicité et de digital parisiennes. Il a également ouvert des épiceries et un restaurant avec trois amis. Il est aussi papa et allergique au pollen de platane. Sept gingembres est son premier roman.

Informations complémentaires

Dimensions 14 × 20.5 cm
Édition

Prix prévisionnel

Nombre de pages

224

Rayon / Collection

ISBN

978-2-8126-1987-8